Petit Déjeuner Haïtien : Safina Theard-Lewis

En Haïti le petit déjeuner est une des représentations le plus parfait de la culture Haïtienne. Si vous n’en manger pas du pain grillé au beurre d’arachide et du café noir êtes tu même Haïtien . La réponse : non ! Le petit déjeuner est une chose tellement sacrée parce que c’est un moment où toute la famille est présente. Les grands-parents qui se lèvent tôt, les enfants qui doivent être prêt pour l’école, et les parents qui doivent aller au travail. Le petit déjeuner est classique parce que métaphoriquement cela nous prépare pour le long de la journée. Les grands-parents, eux ils font griller le pain au point où c'est un peu brûlé, et puis en prenant leur temps, ils « arrosent » le miel sur le pain comme s'ils peignaient une photo. En mangeant notre pain, on discute les nouvelles, notre plan pour la journée, on écoute de la musique, et on boit notre café. 

Le rituel des matins Haïtiens, est unique et c'est un moment dont je garde dans mon cœur chaque fois que je visite mes grands-parents. Le café qu’on boit, pendant qu’on mange notre pain est extrêmement noir et fort pour balancer le sucre du miel sur le pain. Normalement on boit un peu de café et puis on mange un petit morceau du pain, c’est vraiment de l’art (qu’on peut manger bien sûr). La tasse du café est toujours petite, et pendant l’été c’est l’idéal parce qu’on peut amener notre petit déjeuner dans le soleil sur la véranda. Cela fait un aspect très symbolique de la culture Haïtienne... Le repas le plus classique c’est quand on prépare le riz et les plantains. Ma grand-mère sait cuisiner le riz meilleur du monde et c’est parce qu'elle cuisine avec l’amour. C’est ça la culture Haïtienne, tout est cultivé avec l’amour. L’amour prend du temps pour se réaliser et c’est pour cela que nous commençons si tôt pour préparer notre repas. D’un regard, oui c’est les ingrédients (secret) qui sont incorporés dans le riz et les plantains mais de l’autre, c’est la patience du chef de la cuisine (ma grand-mère).  Sans la patience on n’en a rien. La culture Haïtienne est pleine d’éléments qui caressent le cœur, et c’est la chaleur de vivre parce que le pays possède des éléments très particuliers. Mes grands-parents sont amoureux de leur pays, et quand ils ont partagé cela avec moi, c’était un beau moment dans ma vie. 

Get Notified On Upcoming Events and New Entries