Le Gars D’à Côté — Mais à New York. Sarah Lamond

J'avais l'impression d'être limité à l'endroit où je suis né, le même quartier. Les mêmes personnes.

“Salut… Je suis de Pennsylvanie."


Je ne me considérais pas chanceuse en amour. Si malchanceuse, j'ai passé 18 ans de ma vie à fantasmer en attendant que la bonne personne se présente, pour se retrouver avec les types puérils avec lesquels j'ai grandi à Philadelphie.


"Attends... moi aussi."

Quand la nouvelle est tombée que j'allais à New York pour l'université, je me suis sentie soulagée. Je m'éloigne enfin et cherchais de la nouveauté.


"On vit à 15 minutes l'un de l'autre."


Puis, j'ai rencontré ce type. Il a tout changé pour moi. Je me suis enfin sentie comprise. Chaque jour n'était pas le même que l'autre, mais il y avait un sentiment de confort du fait qu'il était le détail qui ne changeait jamais.


Qu'il pleuve, qu'il fasse soleil, que ce soit une mauvaise ou une bonne journée, il était toujours là, de la plus belle des manières.


"On devrait se voir un jour."


Nous nous tenons sur une colline, regardant le soleil qui se couche dans l'horizon de Philadelphie. La banlieue offre un air pur, avec les arbres et l'herbe qui nous entourent.


"J'aimerais que les vacances de printemps puissent durer éternellement ; je n'ai jamais autant apprécié ma ville natale que maintenant."


"Vraiment"


"Oui, parce que tu y as apporté le sens de la maison."


Il est né dAns le même petit quartier.

Il est allé dans tous les Mêmes endroits en grandissant.

Il a été accepté à l'université de New York cOmme moi.

A vécU 6 étages en dessous de son propre dortoir.

Et il se tRouve qu'elle était au bon endroit au bon moment.